Au revoir Travis

J'ai utilsé pendant très longtemps Travis pour faire de l'intégration continue. J'ai souffert par moment pour faire fonctionner ces tests dans cet environnement pas très convivial. Mais il faut avouer que ne pas avoir à s'occuper des tests étaient bien agréable.

Quand le modèle économique de Travis a changé au mois de mai 2018 en faisant migrer les projets open source du .org au .com, j'ai un peu freiné. Mais j'ai fini par migrer. La société derrière ne voulait plus de projets consommant des ressources sans passer à la caisse. Je n'ai aucun soucis avec cela mais il faut que ce soit clair. Ce n'est pas très fair play de changer en cours de route. Le libre a bien contribué à faire connaître Travis. Sa mise en avant n'était pas du tout usurpé. Travis a été le pionnier de l'intégration continue facile à mettre en place.

Travis ne dit pas officiellement qu'il ne veut plus de projet libre. Mais il y a tellement de critère d'exclusion que s'en est malhonnête. Quand on regarde leur prix, il y a bien une section "Free plan". On a le droit généreusement à 10000 crédits. J'ai consommé ces crédtis en quelques semaines. J'ai découvert cela par hasard car les tests ne passaient plus. En fait comme j'avais consommé tous mes crédits, j'étais bloqué, ce qui est plutôt logique.  Il y a surement de réclamer des crédits supplémentaires mais je dois avouer que je vais aller voir si l'herbe est plus verte ailleurs. J'ai commencé à migrer vers github actions et je fais tourner les tests unitaires, en utilisant atoum. Mais je ne suis pas encore capable de faire tourner les tests fonctionnels en utilisant Behat.

Ce n'est que mon ressenti mais le donnant/donnant n'y est plus et du coup je m'en vais !

 

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page