Les premières hausses

Hier, nous avons fait une deuxième visite. Ces derniers temps il ne fait vraiment pas beau. On se croirait au mois de mars avec ses giboulées. Les températures ne sont pas tellement dignes d'un début de printemps non plus. Du coup depuis la dernière visite, les essaims ne se sont pas tellement voire pas du tout développés. 

Malgré cela, sur la première ruche, la plus forte des quatre, nous avons décidé de mettre deux hausses. Normalement on ne met pas les hausses deux pas deux ! Nous avons donc mis une grille à reine au dessus du corps. Puis au dessus nous avons posé une hausse. Puis nous avons placé une feuille de plastique au dessus couvrant la longueur de la hausse presque en totalité mais laissant un passage de 3 ou 4 centimètre sur toute la largeur. L'idée est d'obliger les abeilles à remplir totalement la première hausse avant d'attaquer la deuxième. La feuille de plastique a un double rôle : elle les empêche considérablement de monter mais elle fait aussi isolant avec la hausse au dessus. On verra si l'idée était intéressante. De toute façon si le temps continue ainsi les abeilles ne vont même pas déposer de nectar dans la première hausse !

Au cours de cette visite nous avons eu la désagréable surprise de constater que deux ruches (mais surtout une) étaient visitées par des fourmis. Les fourmis ne se contentent pas d'aller entre le couvre cadre et le toit, elle rentre dans le corps. Le fait que ces deux ruches ne soient pas très fortes doit aussi contribuer au fait que les fourmis se sentent comme chez elles. Nous allons devoir trouver comment bloquer ces pillardes ! 

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page