Comment ne pas faire de régressions fonctionnelles ?

La vie d'un logiciel (au sens large, y compris application web) est longue et elle s'enrichie au fur et à mesure de nouvelles fonctionnalités. Comment être sûr que l'on ne fait pas de régressions fonctionnelles ? Le logiciel devient de plus en plus complexe et de plus en plus difficile à maintenir et à faire évoluer. Y-a-t-il une méthode miracle ?

Comme le dit Pierrick l'air du temps est aux progiciels qui font tout, y compris le café. Comment gérer la complexité logicielle ? Sans aller à contre-courant des progiciels qui font tout, pourquoi se limiter dans les fonctionnalités que l'on souhaite apporter à un logiciel, à une galerie photos en particulier ? Comment gérer les demandes incessantes d'évolutions des utilisateurs et l'amélioration de l'existant ?

Je suis plutôt d'avis de garder des llimites fonctionnelles à un logiciel. Faire peu de choses, mais les faire bien. Je pense que la charge de ne pas faire de regression fonctionnelle, c'est-à-dire de ne pas perdre de fonctionnalités en tentant d'en ajouter de nouvelles, est déjà lourde. On peut (on doit ?) déjà faire des tests de non-régression voire faire du développement piloté par les tests pour ne pas ajouter de bugs et ne pas perdre de fonctionnalités. Mais cela n'est valable que pour un projet que l'on commence. Pour un projet bien avancé, comment être sûr que les tests couvrent l'ensemble des fonctionnalités ?

Je n'ai malheureusement pas les réponses à toutes ces questions! Je les aurai je pourrais au moins être chef de projet. Mais quoi qu'il en soit, y-a-t-il seulement des réponses à toutes ces questions ?

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.