Y-aura-t-il un nouveau krach immobilier en France ?

Pour ceux qui ont la mémoire courte, le dernier krach immobilier en France date de 1991. Mais pour qu'il y ait un krach, il faut qu'il y ait une bulle spéculative, une bulle immobilière. La bulle immobilière semble invisible et nombreux sont ceux qui feignent encore de la voir! On ne se rend vraiment compte qu'il y avait une bulle que lorsqu'elle éclate.

Premièrement, je vais essayer de définir ce qu'est une bulle immobilière. On parle de bulle spécultaive (bulle immobilière) lorsqu'il y a une hausse rapide de la valeur des biens (immobiliers). Et cette hausse rapide n'est pas corrélée avec des fondamentaux économique tels que le PIB, la hausse des salaires, l'inflation,...

Entre 1998 et 2007, les prix ont plus que doublés (plus de 100% d'augmentation). Sur la même période, le PIB n'a augmenté que de 25%! Votre salaire a-t-il doublé ?

Pour revenir à un niveau correct, il faudrait que les prix soit divisé par deux. Ces chiffres semblent délirant mais ce n'est pas la première fois : entre 1991 et 1998 les prix ont été multiplié par 1.5 (50%) et après le krach immobilier de 1991, ils sont redescendu de 30% ou 40% en quelques années.

Le dégonflement de la bulle peut-être lent (plusieurs années ou dizaines d'années) ou rapide sous la forme d'un krach comme pour l'éclatement de la bulle internet.  Je ne vais pas faire ma "madame soleil" mais je pense vraiment que la baisse qui semble s'amorcée en cette fin d'année 2007 va nettement s'amplifier en 2008. Après y-aura-il un krach ? L'avenir le dira!

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page