Phyxo 1.2.0 est de sortie !

Une nouvelle version de Phyxo, la version 1.2.0 est disponible. Si vous utilisez piwigo et que vous venez d'installer (ou de mettre à jour) vers la version 2.7.0, vous ne devriez pas être surpris.

Visuellement, que ce soit côté administration, ou côté visiteur, vous ne verrez certainement pas de différences. Mais sous le capot, cela commence à diverger de plus en plus. Avec Phyxo vous pouvez utiliser votre moteur de base de données préféré PostgreSQL, SQLite ou bien MysSQL. Vous n'êtes pas limité à MySQL.

Je commence à ajouter de plus en plus de tests unitaires en utilisant l'excellent framework Atoum, de tests fonctionnels en utilisant Behat et même quelques tests javascript en utilisant jasmine.

Tout cela n'apporte rien directement aux visiteurs mais une fois la couverture de tests plus importante, cela rendra le code plus sûr, et évitera les regressions fonctionnelles.

La version 1.2.0 apporte tout de même une fonctionnalité supplémentaire par rapport à piwigo : un administrateur peut autoriser les visiteurs de sa galerie à tagger les photos. Le principe est le même que le plugin que j'avais écrit pour piwigo user_tags mais cette fois c'est natif. L'idée est d'ajouter dans la prochaine version de Phyxo, la possibilité pour l'administrateur de modérer les tags ajoutés/supprimés.

Si vous avez installer une version précédente, la mise à jour de la base de donnée devrait s'effectuer automatiquement.

Dans la liste des choses que j'aimerais ajouter dans les prochaines versions :

  • La modération des tags ajoutés/supprimés par les visiteurs
  • continuer à "nettoyer" le code : suppression des arobases inutiles par exemple.
  • Ajouter plus de tests automatiques
  • Faire fonctionner travis
  • Utiliser les sources javascript non minifiées

Vous pouvez télécharger la version 1.2.0 :

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.